Peut-on consommer du CBD avec des antidépresseurs ?

By Benoit

Bien que la dépression affecte chaque personne différemment, il existe des moyens typiques de traiter et de gérer les symptômes de ce trouble commun mais parfois débilitant. Pour les cas moins graves, les activités qui stimulent l’endorphine, comme l’exercice ou d’autres passe-temps, sont connues pour augmenter naturellement la « substance chimique du bonheur » dans le corps, la sérotonine. Une alimentation équilibrée et riche en nutriments, une bonne dose de vitamine D et, bien sûr, un système de soutien solide, ainsi qu’un réseau de soutien personnel, sont autant d’éléments qui aident à lutter contre la dépression.

Les suppléments et les médicaments tels que les antidépresseurs sont également couramment utilisés en fonction de la gravité de l’état et, dans de nombreux cas, un mélange des solutions susmentionnées est utilisé conjointement dans les régimes de traitement.

L’huile de CBD est apparue ces dernières années comme un traitement naturel des troubles mentaux, tels que la dépression et l’anxiété. Au fur et à mesure que les recherches et les informations sur les bienfaits du CBD et de la santé mentale se multiplient, la conversation sur l’huile de CBD et les ISRS (antidépresseurs) devient plus prometteuse pour ceux qui cherchent des solutions plus naturelles aux antidépresseurs.

Comment fonctionnent les antidépresseurs ?

Les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS), mieux connus sous le nom d’antidépresseurs, ont pour effet d’augmenter l’activité de certains neurotransmetteurs dans le cerveau. La sérotonine, la norépinéphrine et la dopamine sont des substances chimiques présentes dans le cerveau qui influent sur l’humeur et les sentiments de bien-être. Les ISRS aident à augmenter l’activité de ces neurotransmetteurs spécifiques, diminuant ainsi les symptômes de dépression et d’anxiété.

Les antidépresseurs peuvent prendre plusieurs semaines avant que la personne ne ressente leurs effets, et il arrive qu’il y ait des effets secondaires comme des nausées, une augmentation de l’appétit, une sécheresse de la bouche et de la fatigue (entre autres). Cependant, selon le CAMH, ces médicaments aident à soulager les symptômes de la dépression et de l’anxiété chez jusqu’à 70 % des personnes qui les essaient, et de nombreuses personnes ne ressentent aucun effet secondaire.

L’huile de CBD et les antidépresseurs peuvent-ils fonctionner pour traiter la dépression ?

Le CBD est de plus en plus considéré comme une solution naturelle pour traiter les maladies mentales comme la dépression, l’anxiété et l’insomnie. Il fonctionne avec le système endocannabinoïde (ECS) de l’organisme, un groupe de récepteurs dans le système nerveux central de notre corps qui interagissent spécifiquement avec les cannabinoïdes pour maintenir l’homéostasie dans tout le corps. Le SCE favorise un équilibre physique et mental sain.

Comme le système nerveux central aide à réguler les hormones de notre corps (telles que le cortisol, l’hormone du stress, ou la mélatonine, l’hormone du sommeil), le CBD fonctionne avec le SCE pour réguler les problèmes liés aux hormones. C’est l’une des raisons pour lesquelles le CBD est si efficace pour ceux qui souffrent d’anxiété et de troubles du sommeil.

L’effet anti-stress du CBD en fait un traitement viable pour les personnes souffrant de dépression et d’anxiété. En créant ce sentiment d’homéostasie pour l’équilibre mental et physique, le CBD aide à détendre le corps et l’esprit, à maintenir l’humeur, l’anxiété et la dépression à distance, et à faciliter le sommeil.

Des études ont montré que le CBD a une interaction positive avec la sérotonine, et équilibrer les niveaux de sérotonine du corps est une thérapie essentielle pour les personnes souffrant de dépression. Une première étude a révélé que le CBD stimule les récepteurs de sérotonine 5-HT1A chez les souris, produisant ainsi davantage de sérotonine sans qu’il soit nécessaire de recourir à un autre supplément comme les ISRS.

Les scanners cérébraux des personnes souffrant de dépression majeure et d’anxiété ont montré que l’hippocampe du cerveau, essentiel à diverses fonctions, notamment les émotions et la mémoire, est plus petit que celui des personnes qui ne souffrent pas de ces troubles mentaux.

Chez les personnes souffrant de dépression, les neurones se forment lentement, ce qui peut entraîner des sentiments d’anxiété, voire des pensées suicidaires. Selon une autre étude, une dose unique d’huile de CBD a permis d’augmenter le flux sanguin vers l’hippocampe, ce qui est prometteur pour traiter les symptômes de la psychose, de la dépression, des troubles de la mémoire et de l’anxiété.

Est-il sûr de prendre de l’huile de CBD et des antidépresseurs ISRS ?

Bien que des recherches scientifiques supplémentaires soient nécessaires pour déterminer comment l’huile de CBD et les ISRS peuvent fonctionner ensemble, les experts médicaux affirment que la prise conjointe d’huile de CBD et d’ISRS est sans danger.

Deux interférences possibles entre le CBD et les ISRS concernent la manière dont les enzymes présentes dans le CBD interagissent avec l’organisme et la manière dont le CBD inhibe le système de l’organisme qui métabolise les ISRS.

Les enzymes présentes dans le CBD sont des protéines qui peuvent accélérer les réactions chimiques dans l’organisme. Les enzymes aident à la digestion et à d’autres fonctions, comme la respiration. Ces enzymes peuvent donc amener votre corps à avoir potentiellement des doses plus élevées de médicaments anti-anxiété ou de certains antipsychotiques.

Les enzymes du CBD peuvent également métaboliser les antidépresseurs. Comme le CBD entrave le système de l’organisme qui métabolise certains ISRS, cela pourrait interférer avec la façon dont ces médicaments sont métabolisés si/quand ils sont pris avec de l’huile de CBD ou d’autres produits, ce qui les rend potentiellement moins efficaces.

Bien que l’huile de CBD soit prometteuse dans le traitement de la dépression, elle ne doit pas être considérée comme un substitut aux antidépresseurs prescrits. Consultez toujours votre médecin ou votre prestataire de soins de santé si vous prenez un médicament sur ordonnance avant d’ajouter de l’huile de CBD à votre traitement.

Le CBD est sûr pour la plupart des gens, avec peu ou pas d’effets secondaires, contrairement aux ISRS. Le CBD peut également agir pour traiter presque instantanément les symptômes causés par la dépression, alors qu’il faut parfois des semaines pour ressentir les effets des antidépresseurs.

Comment utiliser l’huile de CBD pour traiter la dépression ?

Si vous cherchez à associer l’huile de CBD à un antidépresseur ou si vous voulez essayer l’huile de CBD seule pour lutter contre la dépression, il est important de commencer par une faible dose et d’augmenter progressivement le dosage si nécessaire.

Pour ceux qui ne connaissent pas le CBD, la dose recommandée est de 5-10 mg une ou deux fois par jour et d’augmenter la dose de ~5 mg tous les 2-3 jours, ou selon les besoins pour trouver la bonne dose pour vos besoins. Le CBD est biphasique, ce qui signifie qu’il existe une gamme de doses optimales pour chaque individu en ce qui concerne l’utilisation du CBD (ou d’autres cannabinoïdes d’ailleurs) – plus n’est pas nécessairement meilleur.

La bonne dose pour chacun sera différente, surtout si l’on tient compte des symptômes que vous essayez de traiter ainsi que de votre réceptivité au CBD. Le dosage dépend d’une variété de facteurs, dont le poids corporel, la génétique, le régime alimentaire, le métabolisme, certains médicaments, les conditions médicales, ainsi que la qualité et la formulation du produit CBD. Une dose typique se situe entre 10 mg et 40 mg par jour, généralement espacée d’un intervalle de quatre à six heures.

Il est important de rechercher une huile de CBD de qualité et de comprendre le type d’extraction que vous souhaitez consommer. Il existe trois types courants d’extractions de CBD qui sont utilisés dans les produits CBD : le CBD à spectre complet, l’isolat et le CBD à large spectre. Chaque type de CBD offre des avantages différents et peut faire une grande différence lors du choix du type pour traiter des utilisations de santé spécifiques.

Le CBD à spectre complet est un extrait de plante entière qui contient du CBD et plus de 100 autres cannabinoïdes, acides aminés et huiles essentielles présents dans la plante. Ces composés ont tous des avantages divers et travaillent ensemble dans ce qu’on appelle « l’effet d’entourage » pour augmenter l’efficacité. Pour cette raison, le CBD à spectre complet est souvent considéré comme le meilleur type d’extraction et son prix est généralement plus élevé.

Le CBD à large spectre est très similaire au spectre complet, à une différence près : toutes les traces de THC ont été complètement éliminées. Bien que la plante de chanvre contienne naturellement très peu de THC (moins de 0,3 % en poids), le CBD à large spectre est dépourvu de pratiquement tout THC.

L’isolat CBD est un CBD pur à 99 %. Dans l’isolat CBD, l’extrait de la plante entière a été raffiné pour isoler le composé CBD, éliminant ainsi tous les autres cannabinoïdes, huiles essentielles et acides aminés. Bien qu’il s’agisse de la forme la plus pure de CBD, elle ne produit pas l’effet dit « d’entourage ».

Lorsque vous cherchez des solutions et des traitements pour la dépression, il est important de noter que vous n’êtes pas seul. La dépression et l’anxiété font partie des problèmes de santé les plus courants chez les adultes d’aujourd’hui. Outre la recherche d’une aide professionnelle, d’autres solutions comme l’exercice, la méditation et les passe-temps personnels contribuent à stimuler naturellement la sérotonine et à réduire les pensées ou les sentiments dépressifs. Comme toujours, lorsque des médicaments prescrits sont nécessaires, faites vos recherches et consultez un médecin avant d’explorer vos options avec le CBD et d’autres solutions.

Laisser un commentaire