Le CBD peut-il vous aider dans votre perte de poids ?

By Benoit

L’huile de CBD peut-elle aider à perdre du poids ? Et comment fonctionne le CBD ? Ces deux questions sont posées par d’innombrables Américains qui aimeraient perdre quelques kilos et jouir d’une santé optimale. La réponse courte est OUI, pour beaucoup de ceux qui cherchent à perdre du poids, l’huile de CBD peut s’avérer être un allié précieux.

Le CBD favorise le bien-être en ramenant les systèmes corporels tels que la digestion, la faim, le métabolisme, la circulation, les niveaux d’énergie, le sommeil et l’humeur dans un état d’équilibre. Cet état, connu sous le nom d’homéostasie, se traduit par une plus grande énergie, moins de fringales, une meilleure digestion, un sommeil approprié, une meilleure humeur et une plus grande volonté.

Comment le CBD permet-il d’obtenir tout cela ? Cela semble trop beau pour être vrai. Cependant, dans ce post, nous allons examiner les facteurs qui contribuent à la prise de poids et contrecarrent notre capacité à maintenir un poids optimal. Nous verrons également comment le CBD peut jouer un rôle essentiel dans le retour au bien-être.

Qu’est-ce qui nous empêche de perdre du poids ?

Perdre du poids demande du temps et de l’énergie, de la volonté et de l’engagement. Que serait la vie si nous avions suffisamment de temps, d’énergie, de volonté et d’engagement pour atteindre une forme physique optimale ?

Si l’on y réfléchit bien, la volonté et l’engagement ne sont pas des denrées rares. Ils sont gratuits si nous choisissons de les exercer. Le choix de s’engager en faveur d’une santé optimale peut entraîner une cascade d’effets qui font pencher la balance en notre faveur et nous mettent sur la voie du bien-être.

Manger des aliments plus sains ou faire plus d’exercice physique peut nous aider à penser plus clairement, à être de meilleure humeur et à être moins anxieux et stressés. Cela peut nous donner plus d’énergie, réduire notre temps de maladie, nous rendre plus séduisants, nous faire sentir mieux dans notre peau en général.

Tous ces résultats nous rendent plus sûrs d’avoir pris la bonne décision. Et cette certitude, à son tour, nous incite à passer à la vitesse supérieure en matière de mode de vie sain. Et ainsi de suite.

Donc, voici la question :

Si nous connaissons les résultats sublimes d’actions qui sont clairement réalisables – par exemple, manger mieux et faire plus d’exercice – pourquoi ne choisissons-nous pas d’entreprendre ces actions ?

Malheureusement, la réponse est « c’est compliqué ». Mais compliqué est loin d’être la même chose qu’impossible, ou même difficile. Une santé et un bonheur optimaux pourraient même reposer sur quelque chose de simple. Si vous pouviez identifier et mettre le doigt sur cette chose unique qui peut faire pencher la balance vers le bien-être…

Présentation de l’homéostasie, le point de pivot du bien-être

Et si l’être humain disposait d’un système corporel qui, une fois équilibré, pouvait faire basculer notre vie vers la santé et le bonheur et nous aider à atteindre notre poids optimal ? Vous serez peut-être ravi d’apprendre qu’un tel système existe.

Le bien-être est le résultat d’un état corporel appelé homéostasie. L’homéostasie est la tendance d’un organisme vivant à atteindre un équilibre stable dans tous les systèmes du corps.

« En biologie, l’homéostasie est l’état des conditions physiques et chimiques internes stables maintenues par les systèmes vivants. » – Wikipedia

La racine du mot homéostasie vient des mots grecs pour « égal » et « stabilité ». Lorsque tous les systèmes physiques du corps sont en bon état de fonctionnement, on dit qu’il est en état d’homéostasie.

Lorsque nos systèmes corporels sont déséquilibrés, cela peut provoquer une cascade de symptômes physiques et mentaux. Une personne peut avoir faim alors qu’elle n’a pas besoin de se nourrir. Il peut en résulter une léthargie due à un manque d’énergie. Elle peut aussi perturber le métabolisme, la circulation sanguine ou la réponse immunitaire.

Réussir à traiter tous ces problèmes individuellement et en même temps est plus proche de l’impossible que de la difficulté. Si votre corps n’est pas en état d’homéostasie, votre santé va inévitablement basculer dans la mauvaise direction.

Vous pouvez prendre une pilule pour réduire votre appétit, mais lorsque vous arrêtez de la prendre, les fringales reviennent. Vous pouvez prendre une pilule pour vous donner de l’énergie ou de la concentration, mais si vous arrêtez de prendre la pilule, ces états sont à nouveau perdus. Vous pouvez prendre une pilule pour améliorer votre humeur, mais, là encore, si votre corps n’est pas en état d’homéostasie, la mauvaise humeur reviendra.

La question qui se pose est la suivante : quel mécanisme est responsable de la mise et du maintien de l’organisme en état d’homéostasie ?

En tant que système, le corps humain doit être capable de vérifier l’état de santé et l’activité de presque toutes les cellules. Et il doit être capable de transmettre des instructions à chaque cellule pour orienter son comportement.

Le cerveau ne peut tout simplement pas se connecter à chaque cellule du corps humain. Alors, comment réussit-il à communiquer et à diriger l’activité des milliards de cellules qui composent notre corps ?

Comment l’homéostasie est-elle atteinte ?

La réponse à cette question est que l’homéostasie est maintenue par des composés connus sous le nom de neurotransmetteurs. Ou, plus simplement, des molécules de signalisation.

Les neurotransmetteurs sont des composés chimiques produits par le cerveau. Ces composés chimiques se présentent sous un vaste éventail de configurations. Une fois libérées dans la circulation sanguine, ces molécules de signalisation interagissent avec des récepteurs à la surface des cellules individuelles dans tout le corps, évaluant leur état et modulant leur activité.

Par exemple, un processus connu sous le nom d’apoptose est chargé de débarrasser l’organisme des cellules cancéreuses en détectant les lésions de l’ADN, puis en ordonnant littéralement aux cellules cancéreuses de se suicider. Ces processus d’évaluation de la santé des cellules et de modification de leur comportement sont médiés par les neurotransmetteurs.

Les neurotransmetteurs sont responsables d’un nombre inimaginable de processus corporels, notamment la réponse à la douleur, la réponse immunitaire, les sensations telles que la faim et la nausée, les cycles de sommeil, le métabolisme et la production d’énergie, et bien plus encore.

Si ces composés vitaux sont dans un état de déséquilibre, la maladie est inévitable.

Le CBD favorise l’homéostasie

C’est là que l’huile de CBD entre en jeu. Techniquement, le composé connu sous le nom de cannabidiol, ou CBD, est considéré comme un phytocannabinoïde, ou un composé cannabinoïde produit par une plante. Le CBD imite l’activité des neurotransmetteurs produits naturellement par notre propre corps, appelés endocannabinoïdes.

  • Endocannabinoïde : Produit naturellement par le corps humain
  • Phytocannabinoïde : Produit par la plante de cannabis

Ce système de molécules endocannabinoïdes produites par le cerveau et de récepteurs endocannabinoïdes situés à la surface des cellules est connu sous le nom de système endocannabinoïde, ou SCE.

Il s’avère que le SCE nécessite un bon équilibre entre les niveaux d’endocannabinoïdes et de phytocannabinoïdes pour favoriser l’homéostasie.

Et d’où viennent les phytocannabinoïdes ? Vous l’avez probablement deviné : ils proviennent de la plante de cannabis.

Le cannabis fait partie de l’alimentation humaine depuis des millénaires. Des millions d’années d’évolution des mammifères se sont arrêtées lorsque le chanvre a été rendu illégal au début du XXe siècle. Depuis lors, les cannabinoïdes font cruellement défaut dans notre alimentation. Pendant des décennies, nous avons privé notre corps de ces composés vitaux.

De nombreux experts pensent qu’un déséquilibre des cannabinoïdes peut perturber l’homéostasie et entraîner des maladies. Cette condition est appelée déficience en endocannabinoïdes. Et l’on pense généralement que l’introduction de phytocannabinoïdes, notamment de CBD, dans l’alimentation peut contribuer à rééquilibrer le SCE et à promouvoir un état d’homéostasie.

Un mot rapide sur les terpènes et la perte de poids

Les terpènes constituent une autre catégorie de composés produits dans les grappes de fleurs résineuses de la plante de cannabis.

Les terpènes sont des composés extrêmement puissants. Alors que les cannabinoïdes sont mesurés en pourcentage du poids sec, représentant parfois jusqu’à un quart du poids de la fleur de cannabis séchée, les terpènes sont mesurés en parties par million.

Des dizaines de terpènes différents sont produits par les plantes de cannabis. Chacun a son propre parfum. Les arômes et saveurs distinctifs des variétés de cannabis sont dus au mélange de terpènes produit par la variété. Les cannabinoïdes tels que le CBD, en revanche, sont incolores, insipides et inodores.

Les terpènes sont utilisés en médecine depuis des milliers d’années. Vous connaissez peut-être une méthode de guérison connue sous le nom d’aromathérapie. Les terpènes sont si puissants que la simple odeur d’un terpène particulier peut modifier le fonctionnement de l’organisme.

Les terpènes agissent également comme des neurotransmetteurs et sont connus pour posséder plusieurs des mêmes avantages médicinaux que les cannabinoïdes. Certains de ces avantages sont les suivants

  • Moduler l’appétit
  • Réduire les envies de manger
  • Augmenter l’énergie
  • Augmenter le métabolisme
  • Améliorer l’humeur
  • Réduire le stress et l’anxiété
  • Améliorer la digestion
  • Améliorer la circulation
  • Réduire l’inflammation
  • Agir comme un antibiotique
  • Agir comme un antioxydant
    et bien plus encore.

Les terpènes peuvent également agir en synergie pour renforcer les effets des cannabinoïdes tels que le CBD. Ensemble, les cannabinoïdes et les terpènes peuvent constituer une force puissante pour faire pencher la balance en faveur du bien-être et de la santé.

Le spectre complet des avantages médicinaux fournis par l’huile de CBD est le résultat de la synergie entre les terpènes et les cannabinoïdes.

Comment utiliser l’huile de CBD pour perdre du poids ?

Le point le plus important que nous pouvons faire sur l’utilisation de l’huile de CBD pour vous aider à perdre du poids est que tous les produits à base d’huile de CBD ne vous aideront pas à perdre du poids. En fait, certains produits à base d’huile de CBD peuvent faire plus de mal que de bien en augmentant votre appétit et en diminuant votre envie de faire de l’exercice.

À moins d’être un expert en cannabinoïdes et en terpènes et d’avoir des rapports de laboratoire sur un produit particulier à base d’huile de CBD à spectre complet indiquant exactement quels terpènes sont présents et à quelles concentrations, il n’y a aucun moyen de savoir si le produit vous fera plus de mal que de bien.

 

Laisser un commentaire