CBD : Est-il consommé et autorisé à l’étranger ?

Par Thibault

Le CBD est de plus en plus populaire et se démocratise au fil des années. Toutefois, il n’est pas encore légal partout. Dans certains pays, cette substance fait l’objet de contestation. Il s’agit d’une molécule sujette à diverses lois qui sont propres à chaque État.

Le CBD est-il légalisé à l’étranger ? Éléments de réponse ici.

Le CBD en Europe

L’Europe comporte 28 pays et le CBD est évoqué dans toutes ces destinations sans exception. Il est évident que la France semble être en retard dans plusieurs secteurs y compris le domaine du CBD. En Suisse par exemple, la consommation du CBD est autorisée depuis 2011. Vous pouvez donc consommer le CBD sous toutes ses formes pourvu qu’il ne contienne pas plus de 1 % de THC.

En ce qui concerne les autres pays, la situation est aussi bien développée. L’Allemagne a autorisé la consommation de la substance d’un point de vue médical en 2017. Il s’agit d’un pays dans lequel le cannabidiol ne doit pas contenir plus de 0,2 % de THC comme dans la plupart des pays européens. Certains pays comme la Suisse constituent une exception à cette limite.

En Angleterre, l’usage thérapeutique du CBD a été autorisé en 2018. Quant à la Belgique, elle l’a autorisé en 2019 en identifiant la substance à un tabac à fumer. Il existe d’autres pays dans lesquels le cannabidiol est autorisé. C’est le cas par exemple de l’Italie et l’Espagne.

En rapport :   Peut-on cultiver et produire son propre CBD ?

 

Le cas de l’Asie

En Asie, le CBD a conquis plusieurs pays. Il y a de nombreux états qui ont autorisé son usage thérapeutique dans le respect de la teneur en THC qui est de 0,2 %. Dans le même temps, certains états restent sceptiques quant à ses bienfaits et sont déficients à l’idée de légaliser sa consommation.

En Chine, le cannabidiol est considéré comme un produit légal. Il y a d’ailleurs de nombreuses entreprises chinoises qui en fabriquent. Il est évident que la situation est en avance par rapport à l’Europe.

En Thaïlande, le CBD est autorisé pour les touristes et pour les habitants à certaines conditions. Il doit être utilisé à des fins médicales. Il ne faut pas le confondre avec le cannabis récréatif. À noter que la Thaïlande était tout comme la France contre la consommation et la commercialisation du cannabidiol.

Quant au Japon, il a autorisé la substance après plusieurs rejets de la part des autorités étatiques. C’est en 2016 qu’elle est officiellement légalisée et autorisée à la consommation. Les entreprises ont aussi l’autorisation d’en produire. Contrairement à plusieurs pays, le Japon autorise les publicités faisant la promotion de produits à base de CBD. Les acteurs peuvent donc parfaitement mettre en avant les bienfaits de cette molécule.

Enfin, certains pays asiatiques portent un grand intérêt au domaine de l’esthétique. Le cannabidiol y est utilisé sous forme de baume et de produits cosmétiques.

Le CBD au Canada et aux États-Unis

Au Canada, le CBD est autorisé à l’image du cannabis. Il s’agit d’un pays qui semble être en avance sur ces sujets, notamment par rapport au cannabis dont le taux de THC élevé peut être nocif au consommateur.

En rapport :   CBD et test salivaire : Tout ce qu'il faut savoir !

Toutefois, avant de procéder à un achat de produits contenant du CBD, il est indispensable d’avoir 21 ans. Les personnes n’ayant pas cet âge ne peuvent pas effectuer l’achat. Le cannabis étant légalisé depuis 2018 dans le pays, il n’est pas surprenant de voir que le cannabidiol y est légal.

Les États-Unis sont divisés en 50 États possédant chacun leurs propres lois. La situation est différente dans chacun d’eux. Pour ceux qui le savent, le CBD y était interdit auparavant. Il est vrai que dans certains États le cannabis était déjà légalisé.

L’histoire du cannabidiol aux États-Unis a été marquée par plusieurs interdictions et autorisations. Cela a semé le doute chez certaines personnes. Ainsi, à un moment donné, le CBD a été exposé à de nombreuses critiques dans l’Amérique entière. C’est après cela, qu’en 1937, le Marijuana Art a fait de la molécule, un produit contrôlé par l’Amérique. Cependant, en 1970, le cannabidiol a été interdit non seulement de consommation mais également pour des usages thérapeutiques.

L’ancien président Donald Trump a autorisé en 2018 l’usage industriel du cannabis contenant une faible teneur en THC. Cette décision permet aux habitants et aux producteurs locaux de faire le commerce du CBD américain.

En résumé, il existe de nombreux pays dans lesquels le CBD est légal à l’étranger. La consommation et la commercialisation de ce produit sont toutefois encadrées par des lois.

Laisser un commentaire