Peut-on conduire sous CBD ? Est-ce légal ?

Par Thibault

Malgré la régulation de la consommation du CBD dans certains pays, elle peut s’avérer dangereuse dans certaines situations, notamment en cas de conduite. Les textes qui régissent la consommation du CBD n’étant vraiment pas précis, l’on se demande si la conduite sous CBD est-elle dangereuse malgré son effet thérapeutique.

Découvrez tout ce qu’il faut retenir sur les risques que vous courez lorsque vous conduisez sous CBD

 

Des effets à risque pour la sécurité routière

La consommation du CBD peut provoquer une somnolence et des vertiges chez le sujet. Cela implique une diminution des facultés intellectuelles.

En effet, le cannabidiol agit sur le cerveau en augmentant les niveaux de GABA (neurotransmetteur inhibiteur du système nerveux encéphalique) et d’anandamide (neurotransmetteur cannabinoïde endogène).

La sécrétion de ces substances crâniennes agit sur l’état mental et provoque une relaxation rapide et puissante. Ce mécanisme peut provoquer le changement d’humeur, la fatigue et les vertiges.

Cela influence fortement votre éveil au volant et vous expose donc à la mauvaise conduite. Cette dernière se définit comme une violation des règles de sécurité routière.

Même si la consommation du CBD ne constitue pas une infraction en elle-même, le non-respect des règles de sécurité routière en est une. Un test salivaire de la gendarmerie peut détecter des traces de cannabidiol dans l’organisme conducteur. Dans ce cas, son infraction est établie.

En rapport :   CBD et test salivaire : Tout ce qu'il faut savoir !

Néanmoins, la consommation d’une faible dose de CBD n’agit pas pour autant sur le système nerveux. Vous pourrez encore avoir une certaine lucidité pendant la conduite.

 

Les effets du CBD sur le corps humain et l’esprit : que faut-il retenir ?

Le CBD a aussi bien des effets positifs que néfastes sur le corps humain. Ces effets peuvent varier d’un individu à un autre. Comme effets positifs du CBD, on peut citer entre autres :

  • Une meilleure relaxation du corps et de l’esprit ;
  • La lutte contre le cancer ;
  • Le soulagement de certaines douleurs ;
  • Le soulagement de nombreuses maladies comme celle de Parkinson ;
  • La réduction, voire l’arrêt du tabagisme

 

On peut dire que les actions bénéfiques du CBD s’étendent au physique, mais aussi au psychisme. En ce qui concerne les effets néfastes du CBD on peut retenir :

  • Une baisse de la pression artérielle lors de la prise d’une dose élevée d’huile CBD ;
  • Des nausées après consommation du CBD ;
  • Des vertiges et des étourdissements en cas d’hypotension liée à la consommation du CBD ;
  • Une sensation de bouche sèche provoquée par l’activation des récepteurs endocannabinoïdes ;
  • La fatigue et le manque de sommeil

Il en résulte que la consommation du CBD a aussi des effets indésirables sur l’organisme.

 

La législation sur le CBD : que dit la loi ?

La loi de certains pays, notamment celle française, autorise la consommation du CBD. Cela est possible à condition que ses ingrédients ne dépassent pas un taux de THC évalué à 0,20%.

Bien que cette réglementation ne paraisse pas assez claire aux yeux de tous, elle reste stricte sur la contenance du CBD. Il est établi que le taux élevé de THC rend le CBD nuisible. Vous devez donc faire attention au choix de vos produits au CBD.

En rapport :   Les enfants peuvent-ils prendre du CBD ?

De même, le cannabidiol peut être produit, vendu et consommé en France dans la mesure où les ingrédients qu’il contient sont vérifiés. Par ailleurs, le fait de fumer de la fleur du CBD reste toujours interdit compte tenu de sa concentration en THC.

Retrouvez ici le rappel sur la légalité du CBD en France.

Le CBD et le THC : sont-ils analogues ?

Le CBD est une molécule issue des plantes classées dans la famille des cannabinacées. Ces plantes contiennent du cannabis Sativa, d’où est extraite la molécule du CBD.

Le cannabis est un véritable stupéfiant connu pour ses effets psychotiques. Ses effets nuisibles sont provoqués par une molécule appelée tétrahydrocannabinol ou le THC.

Cette molécule agit principalement sur l’état du système nerveux central.

Cela induit des modifications de la perception, de la sensation, de l’humeur ou de la conscience. Elle agit également sur certaines fonctions psychologiques et comportementales. C’est ce qui explique son caractère nuisible sur l’homme.

Le THC, quant à lui, est une drogue classée parmi les stupéfiants. Il faut rappeler que le CBD provient de la même plante dont est issu le THC, d’où la nécessité de vérifier la dose de THC dans le cannabidiol. Le THC contenu dans le CBD révèle donc le caractère dangereux du CBD qui pourtant, n’est pas un psychotrope. C’est un produit qui a plusieurs bienfaits sur la santé de l’Homme.

Laisser un commentaire