CBD et test salivaire : Tout ce qu’il faut savoir !

Par Thibault

Est-ce que les tests salivaires détectent la présence de CBD ? Tel est la question que bon nombre de personnes se posent et elle est légitime.

Cependant, il n’est pas question de s’affoler, car les tests salivaires n’ont pas la mission de détecter des traces de CBD, mais d’autres substances. Si vous êtes nouveau consommateur de produits au CBD et craignez les tests salivaires de la police, voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Quel est le but des tests salivaires ?

En France, il existe de nombreux outils permettant de faire le dépistage des stupéfiants. Ces kits sont généralement utilisés lors des contrôles routiers à des heures précises. Ils sont aussi utilisés dans le cas d’un accident de route ou d’une infraction. Cela permet de savoir la substance qui aurait conduit à un tel égarement. Néanmoins, lorsqu’il est question d’accidents de route de grande envergure, il est nécessaire d’y ajouter un test sanguin.

Le but des tests salivaires est de détecter 4 types de produits chimiques bien spécifiques. Au nombre de ceux-ci se trouvent le cannabis, les amphétamines, les héroïnes et la cocaïne. En effet, en cas de consommation occasionnelle de cannabis, c’est-à-dire du THC, ses traces restent détectables dans la salive pendant 6 à 10 h. Pour une consommation régulière, cette durée passe de 1 à 8 jours.

En ce qui concerne les autres drogues, il faut compter entre 40 et 60 h pour que l’amphétamine ne soit plus détectée après la consommation, 24 à 48 h pour la cocaïne et 36 à 48 h pour l’héroïne. L’objectif de ces tests est de réduire les comportements à risques pour ceux qui ne sont plus maitres de leurs corps après la prise de drogues.

En rapport :   CBD : Est-il consommé et autorisé à l'étranger ?

Pour en savoir plus concernant la détection du CBD et les tests urinaires.

Est-ce que le CBD est détecté lors des tests salivaires ?

Le CBD est un produit dont la vente est légalisée en France, et ce, peu importe la forme sous laquelle il se présente. En effet, il peut se présenter soit sous forme d’huiles, soit d’e-liquides ou de fleur. Puisqu’il est autorisé, il n’y a donc aucune raison pour qu’il soit détecté lors des tests salivaires.

Par contre, le THC est une substance étroitement liée au CBD et sa présence persiste pendant des heures après l’absorption. Cela constitue une preuve irréfutable que l’intéressé a consommé du cannabis. En effet, ces substances renferment un taux important de THC.

Par contre, tous les produits à base de CBD vendus en France doivent être conformes à la législation qui stipule que le taux maximum de THC doit être inférieur ou égal à 0,2 %. Ce taux très insignifiant ne pouvant pas être détecté lors des tests salivaires, il n’y a aucune inquiétude à avoir si vous consommez du CBD légal.

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Les différences entre ces deux substances sont nombreuses. Tout d’abord, à l’inverse du THC, le CBD est commercialisé en France. Il ne dispose d’aucun effet néfaste sur l’état d’une personne au volant. En revanche, il détend l’organisme, ce qui pourrait conduire à une brève somnolence. Il faudra donc éviter de le consommer avant de se mettre au volant.

Par contre, le THC entraine des effets négatifs sur l’état d’une personne au volant. En réalité, il peut causer des troubles de mémoires et des moments d’absence, ce qui fait que le conducteur n’est plus conscient de tous ses gestes. Cela crée une agitation et une perte de contrôle.

En rapport :   Produits à base de CBD - lesquels sont légaux en France et en Europe ?

De plus, cette substance réduit votre dynamisme et votre motricité, ce qui pourrait conduire à un accident. Ainsi, il est fortement proscrit d’être au volant après avoir consommé du THC sous peine de sanctions très lourdes.

Il est donc important de se procurer des produits CBD vendus légalement. Ils contiennent un taux très bas de THC vous mettant ainsi à l’abri de toute action involontaire agressive. Vous pourrez avoir la certitude qu’en cas de test salivaire, vous serez déclaré négatif. Respectez aussi la dose prescrite et vous n’aurez pas de problème avec lors des tests salivaires.

Laisser un commentaire