Comment l’huile de chanvre riche en CBD est-elle fabriquée ?

Par Romain

Le CBD, reconnu pour ses capacités médicinales, et le THC, plus connu pour ses effets psychoactifs, sont tous deux des composants actifs de la plante cannabis sativa. Les fleurs de cannabis sont utilisées pour extraire les deux cannabinoïdes, car les graines de cannabis ne contiennent aucun des deux. Le CBD est présent dans l’huile de chanvre produite à partir des fleurs en fonction de la teneur en CBD de la plante. Certaines huiles, en revanche, sont complétées par de l’isolat et ont donc une teneur élevée en CBD. Comment ces huiles sont-elles fabriquées ?

Les nombreux types d’huiles et leur utilisation

Les propriétés médicinales, aromatiques et nutritives des plantes en font des produits idéaux pour les remèdes naturels (médecine traditionnelle, phytothérapie, gemmothérapie, médecine ayurvédique, naturopathie), les cosmétiques naturels (huile de jojoba, huile de ricin, huile d’amande douce, etc, ), et dans la cuisine comme assaisonnement (huile de jojoba, huile de ricin, huile d’amande douce, huile d’argan, etc.) (huile de noix, huile de sésame, huile de tournesol) Pour la plupart, leurs qualités sont facilement accessibles par décoction et macération. L’huile de CBD n’est pas psychoactive et a donc un large éventail d’applications.

Les huiles essentielles et les eaux florales sont également devenues plus accessibles (huile essentielle de lavande, menthe poivrée, mélisse, géranium, camomille romaine, etc.) L’hydrodistillation est utilisée pour les fabriquer. La vapeur d’eau transporte les principes actifs de la plante. On obtient ainsi un hydrolat. Cette technique ne s’applique pas au cannabis car les cannabinoïdes sont des composés lipophiles qui ne sont pas solubles dans l’eau (solubles dans les graisses).

En rapport :   Notre avis sur Weedy

L’huile de chanvre peut être utilisée de diverses manières, notamment comme huile alimentaire présentant des avantages nutritionnels, comme médicament présentant des capacités thérapeutiques et comme cosmétique naturelle présentant des effets antioxydants et calmants. Elle devient de plus en plus populaire en raison de ses divers avantages. L’huile de CBD est prescrite par les médecins pour ses effets antispasmodiques, qui aident à soulager les spasmes musculaires et les malaises causés par l’épilepsie (Epidiolex) et la sclérose en plaques (Sativex). Ses propriétés antidouleur la rendent utile en cas de douleurs chroniques, de règles douloureuses et d’autres maladies. Ses propriétés antifongiques, antibactériennes et antispasmodiques en font également un traitement efficace de la peau.

Comment l’huile de CBD est-elle fabriquée ?

Le pressage des fleurs, qui produit les fameux concentrés, est la méthode classique d’extraction des éléments actifs du cannabis. Un procédé plus efficace a été découvert au XIXe siècle : l’extraction par solvant. Elle consiste à plonger la biomasse dans un solvant (butane, éthanol) puis dans un autre, permettant aux molécules de migrer de l’un à l’autre. Les deux solvants ne doivent pas être miscibles, et les molécules doivent être plus solubles dans le second solvant que dans le premier. En outre, une nouvelle technologie d’extraction à solvant unique a vu le jour : l’extraction au CO2 supercritique.

Comme elle nécessite un équipement coûteux capable de fonctionner à haute pression, cette méthode n’est utilisée que dans les laboratoires. Les cannabinoïdes et les terpènes sont dissous dans du CO2, qui, à une pression donnée, fonctionne comme un liquide (75 bars). Après être passé par un séparateur, où la pression est réduite, le CO2 fonctionne comme un gaz, libérant les particules récoltées du matériel végétal. Cette approche produit une huile à spectre complet en extrayant tous les constituants chimiques de la plante (cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes). Elle permet également d’extraire uniquement du CBD sous forme de cristaux purs à 99 %, selon les modifications. C’est ce qu’on appelle une isolation.

En rapport :   Que se passe-t-il quand on mélange du CBD et de l'alcool ?

Il existe deux sortes d’huiles : les huiles à spectre entier, qui comprennent tous les constituants chimiques de la plante, et les huiles de CBD pures, dont l’isolat est dilué dans un corps huileux. Comme il convient de diluer l’isolat, les dernières sont généralement plus concentrées en CBD, mais dans les premières, le CBD extrait ne dépasse pas sa concentration dans la plante. Certaines huiles « naturelles », en revanche, peuvent être enrichies d’isolat pour augmenter leur teneur en CBD. Les avantages varient en fonction de la composition de l’huile. Les huiles de CBD pures ne bénéficient pas de l’effet d’entourage, qui est la synergie des différents constituants chimiques de la plante. Pour un usage médical, elles sont également plus difficiles à doser.

Les huiles de chanvre, qui sont produites à partir des graines de chanvre, sont également chargées en isolat de CBD. Elles combinent les qualités du CBD et des graines dans ces circonstances. Elles ont beaucoup de propriétés : 30% de lipides, 25% de protéines, des fibres, des minéraux, de la vitamine A, de la vitamine E et 80% d’acides gras polyinsaturés, ce qui signifie beaucoup d’acides gras vitaux. De ce fait, elles aident à renforcer les défenses naturelles et à maintenir les systèmes cardiovasculaire et digestif en bonne forme.

Les huiles de chanvre CBD, qu’elles soient fabriquées à partir d’isolat ou non, peuvent désormais être obtenues auprès de divers détaillants spécialisés dans la santé. La culture du cannabis reste le premier critère de qualité : a-t-il été soumis à des pesticides ou autres substances chimiques ? Les isolats sont généralement considérés comme plus nocifs que les produits entiers, car ils sont moins traçables.

Laisser un commentaire