CBD et insuffisance rénale : Est-ce compatible ? Dangereux ?

Par Thibault

Aux États-Unis, la maladie des reins constitue la neuvième cause de décès la plus répandue. Généralement, l’insuffisance rénale est caractérisée par une douleur chronique qui réduit considérablement la durée de vie d’un être humain. Les médecins prescrivent souvent l’acétaminophène et les analgésiques pour le traitement de cette maladie. Cependant, le CBD constitue un produit efficace qui, selon les recherches, peut aider à soulager la douleur. En plus, il ne dispose d’aucun effet secondaire sur l’organisme.

Le CBD : une substance pour assurer le traitement des maladies rénales

Le cannabis est essentiellement utilisé pour le traitement des symptômes d’une maladie rénale qui comporte une pression artérielle élevée. Selon les expériences réalisées, il en ressort que le CBD contribue activement à la santé des reins. Qu’il s’agisse d’une insuffisance rénale aiguë ou chronique, le CBD constitue donc un remède efficace. Le plus intéressant avec ce produit est qu’il n’entraîne pas une lésion rénale supplémentaire et n’a de ce fait aucun effet secondaire s’il contient le taux légal de THC qui peut être de 0 %.

En réalité, les reins éliminent rapidement les effets des médicaments contre la douleur comme ceux de l’acétaminophène ou des opiacés. L’expérience a montré que ces médicaments sont susceptibles d’endommager les reins. Certes, le cannabidiol est également métabolisé par le foie, mais il n’endommage en aucun cas les reins. Au contraire, il constitue le choix idéal dans ces situations.

En rapport :   Le CBD peut-il aider les personnes atteintes de schizophrénie ?

Les avantages du CBD pour les maladies rénales

Comme vous vous en doutez, le CBD présente de nombreux avantages pour le consommateur qui souhaite guérir d’une maladie du rein. D’abord, il favorise la réduction totale de la douleur liée aux effets secondaires fréquents des maladies rénales. Cela va sans dire qu’il est le meilleur moyen pour ralentir la progression de la maladie.

D’un autre côté, il procède à l’installation d’une fonction rénale anti-inflammatoire. Cela favorise la réduction de l’inflammation des reins. Grâce à son effet antioxydant, ce produit assure la protection des reins contre les dommages oxydatifs. Par ailleurs, il convient de souligner que le CBD possède un effet anti-bactérien qui permet de lutter contre les problèmes de genou.

Comment fonctionne le CBD pour lutter contre une maladie rénale ?

Nonobstant le fait qu’il n’y ait pas des études qui portent sur le rôle principal du CBD au niveau des reins, il a été prouvé que ce produit protège le système nerveux de l’homme contre les effets néfastes de la maladie du rein. En effet, le système endocannabinoïde abonde l’ensemble du corps. La majorité des organes du corps sont constitués des récepteurs CB1 ou CB2. Dans certains cas, il y en a qui possèdent même ces deux récepteurs.

Cela veut dire que le système endocannabinoïde joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de ce tissu. Pour être plus clair, il ne peut pas être opérationnel si les organes ne rencontrent pas un problème particulier. Ce système joue alors un rôle de soutien en développant des anticorps et en renforçant les systèmes immunitaires pour assurer la défense de l’organisme.

En rapport :   Est-ce bon de consommer de la bière et du CBD en même temps ?

Le mode d’utilisation du CBD pour une maladie rénale

L’insuffisance rénale est une maladie dangereuse et il est conseillé de se tourner vers un médecin pour effectuer un diagnostic afin de connaître l’étendue de cette maladie. Pour ce faire, il est conseillé de procéder à un test de piqûre cutanée et un test sanguin. Pour une satisfaction totale, de nombreuses personnes préfèrent se tourner vers le CBD, compte tenu de ses propriétés. Dans ce cas, il faudra connaître la dose autorisée de CBD à prendre puisqu’il ne fonctionne pas de la même manière chez tous les consommateurs.

Mais, il n’y a pas eu assez de recherches qui précisent la dose de CBD en cas d’insuffisance rénale. Les recherches effectuées jusque-là portent sur l’innocuité de l’usage du CBD pour les animaux en cas de maladie rénale. Dans tous les cas, il est conseillé d’utiliser les doses plus élevées de CBD pour avoir un soulagement musculaire.

Toutefois, pour la première fois, vous devez utiliser l’huile du CBD à faible dose pour avoir une idée sur son fonctionnement par rapport aux problèmes infectieux. Ainsi, vous aurez la possibilité d’augmenter la dose au fil du temps.

Pour aller plus loin : quelles sont les causes de l’insuffisance rénale ?

Les néphrons qui sont présents au niveau des reins sont des organes très sensibles. De ce fait, lorsqu’il existe des agents pathogènes dans le sang, ils sont facilement endommagés. Par exemple, l’une des causes de cette maladie est le diabète. Lorsque votre organisme présente un taux de glycémie élevé, les tissus du corps ainsi que les néphrons deviennent inefficaces.

En rapport :   Le CBD possède-t-il des vertus aphrodisiaques ?

Par ailleurs, il y a également la polyarthrite, une maladie auto-immune qui se développe en raison de certains facteurs génétiques. Généralement, elle est caractérisée par une atteinte articulaire qui peut conduire à une destruction des articulations atteintes. D’un autre côté, l’arthrite constitue le rhumatisme le plus répandu et celui qui est lié à un problème musculaire.

De même, la Borreliose, encore appelée maladie de Lyme, peut entraîner une insuffisance rénale. Pour finir, il faut noter l’infection ou la fièvre comme des causes probables de l’insuffisance rénale.

Laisser un commentaire